Droit ou en colimaçon ? Bien choisir son escalier en fonction de son espace.

L’escalier a pour fonction principale d’assurer la montée à l’étage supérieure ainsi que la descente, mais faut il le rappeler ? Celui-ci a donc un aspect très fonctionnel au départ, mais il se doit aussi de se marier à son intérieur aussi bien en matière de design que d’encombrement. Un escalier, cela nécessite une certaine place dans une maison ou un appartement, et peut couper l’espace de manière très imposante. Par chance, il existe divers types d’escaliers pouvant être installés ainsi dans des intérieurs variés, pour s’intégrer de la manière la plus harmonieuse possible au cœur de votre espace.

Quelles différences ?

Un escalier droit a tendance à être assez esthétique, il a ce côté majestueux que les autres n’ont pas, et lorsqu’on l’utilise, il est plutôt confortable à la montée comme à la descente. Cependant, celui-ci a un défaut : il est très imposant. Celui-ci se décline dans d’autres formes, qui nécessitent un peu moins de place : il peut en effet faire un angle plus ou moins important dans son apparence générale, et sera ainsi moins imposant au sol qu’un escalier totalement droit. En revanche, l’escalier en colimaçon est le plus économe question espace, puisqu’il tourne sur lui-même. Il est cependant moins confortable à utiliser.

Une question de volume

Ainsi, choisir son escalier sera une question de bon sens : en cas de petit espace, on va privilégier un escalier en colimaçon. En revanche, si vous avez de la place, et que vous souhaitez installer un escalier moderne et assez décoratif, vous pourrez opter pour un escalier droit. Ce dernier peut également paraître moins volumineux si on choisit un design plus discret. L’escalier suspendu par exemple est l’un des plus discrets. On peut également opter pour du verre en guise de rambarde pour obtenir un aspect plus léger au niveau de son espace, sur le plan visuel. Parfait surtout si on aime les looks modernes et contemporains.

Escalier sur mesure, faites confiance à un pro !